Courir améliore la mémoire



 

Et ce n’est pas moi qui le dit c’est une étude très sérieuse de l’université de Cambridge rapportée par le site MedicMagic. En effet, la course à pied génère des dizaines de milliers de cellules dans le cerveau, cellules qui sont attachés à la fonction mémoire (vous avez surement remarqué qu’après 4h de souffrance sur un marathon vous êtes capable de réciter vos temps de passages au premier venu…)

En effet, l’oxygénation du corps lors de l’exercice améliore le fonctionnement du cerveau et permet une utilisation maximal.

Et chose surprenante, ils ont testé cette théorie sur deux groupes de rat (merci pour l’analogie… le coureur est le rat qui cours dans une roue…). Un qui court et l’autre qui ne court… et le test en laboratoire confirme que le rat qui court à plus de mémoire que l’autre…

Encore une étude qui montre les bienfaits de la course à pied mais on le savait déjà….

Plusieurs conclusions :

  • le rat est l’homme sont proches (pas trop non plus… je suis pas fan :))
  • quand je joue au mémory avec ma fille de 4 ans, j’ai l’impression de ne pas courir assez
  • Courir c’est bon pour la santé (mais ça on le savait déjà…) mais ça peut faire un argument en plus pour convaincre les autres

 

 

3 commentaires sur “Courir améliore la mémoire”


Posté par sonia Le 12 juillet 2011 à 8:02

peut être que ça marche mieux si tu cours dans une roue !!!

Répondre


Posté par axsom Le 12 juillet 2011 à 9:45

Et comment ils testent la memoires des rats ? Ils leur demandent s’ils se souviennent de leur premier baiser, de leur derniere vacances ou ils les font jouer au memory 😉 🙂

Répondre


Posté par PYLM1 Le 12 juillet 2011 à 11:14

Dans l’émission « Le Magazine de la santé » sur France, il y a environ 2 ou 3 mois, une information similaire avait été évoquée. En effet, par imagerie médicale, des chercheurs avaient pu constater que la région de l’hippocampe du cerveau était plus développée chez les sportifs d’endurance. Or, cette région constitue un des éléments fondamentaux de la capacité de mémoire. Une autre expérience avait été menée sur un groupe de personnes sédentaires qui débutaient progressivement la course à pied, passant en quelques mois à 2 séances par semaine de 45 minutes environ. A la suite de plusieurs test sur les mémoires visuelles, auditives ou spatiales, on avait remarqué que leur performance mémorielle s’était accrue de 10 à 15% sans que les sujets eu un entrainement spécifique de la mémoire depuis leur début en course à pied. Les effets étaient optimum dans le cas de 3 séances hebdomadaires. Cependant, au-delà, les résultats devenaient aléatoires. Il a également été évoqué (mais cela reste à confirmer) que les performances, lors des examens, des étudiants pratiquants des course d’endurance étaient supérieures de 15%.

Répondre


Laisser une réponse