Courir à jeun, l’esprit léger …


 
Rendons tout d’abord à César ce qui appartient à Stéphane puisque c’est à la suite d’échanges sur son blog (Les Tribulations d’un Runner Débutant) que m’est venue l’idée d’écrire ces quelques mots sur le sujet. Pour des informations plus détaillées, je ne peux que vous inviter à lire l’excellent dossier proposé par Nutri-Site.com sur le sujet.
Si vous voulez perdre de la masse graisseuse, vous affûter, pour employer un terme qui fleure bon son jargon alors oui la course à jeun est faite pour vous. Mais attention, c’est une pratique à consommer avec relative modération et sans improvisation.
Modération car, comme de toutes bonnes choses, il ne faut abuser. Deux séances par semaine et d’une durée comprise entre 30 minutes et 1 heure. J’ai d’ailleurs ouï dire que 45 minutes était déjà raisonnable. De préférence sur un parcours peu complexe et lors de séances de type continu (endurance plutôt que fractionné). Bien évidemment, si vous débutez cette pratique, il est recommandé de commencer très light (20-30 minutes) puis de monter progressivement en durée au fur et à mesure que votre corps s’habitue.
Sans improvisation en se décidant sur un coup de tête au réveil, car le repas de la veille au soir est fondamental et se doit d’être riche en sucres lents pour que l’organisme tire toute la quintessence de l’exercice. Ces séances doivent donc être planifiées et votre alimentation adaptée en conséquence. A noter que la séance doit débuter rapidement après être sorti du lit. Si vous avez l’habitude de courir tard dans la matinée, vous avez deux solutions : grass’mat ou changer cette habitude.
Et surtout qui dit à jeun, ne dit pas assoiffé ! Bien au contraire ! Il faut boire – de l’eau – avant de s’élancer mais également pendant l’effort – une boisson de type énergétique. Enfin, le dit jeûne ne doit pas se poursuivre au-delà de l’effort et il est obligatoire de prendre le petit-déj en rentrant.
Pour ceux qui considèrent que vacances ne riment pas avec arrêt de l’entraînement, l’été et ses fortes chaleurs est un moment privilégié pour la course à jeun tôt le matin mais dans le respect des doses indiquées.

9 commentaires sur “Courir à jeun, l’esprit léger …”


Posté par stef Le 16 juin 2009 à 20:55

Salut Fred milles excuses,impossible de trouver 2 minutes pour commenter ton article. merci pour le petit coup de pub,sympa. j’ai encore appri plein de choses grâce « Notre FredBros national ». je voulais te remercier publiquement et sincèrement « cet homme est d’une gentillesse exemplaire !!! et surtout une source d’information inépuisable » Messieurs les joggers débutant,tendez l’oreille.

Répondre


Posté par fredbros Le 16 juin 2009 à 21:02

Stéphane, merci pour ton commentaire super sympa. Quand on a une passion (enfin, je veux dire 2 : le running et … l’écriture), on aime à la(les) faire partager et c’est un plaisir pour moi que d’apporter ma modeste contribution aux progrès de ceux qui ont la(les) mêmes. J’ai la chance de pratiquer le running dans un club avec un super coach qui a toujours LE bon conseil et j’adore également chercher à droite à gauche pour creuser les sujets à fond de façon à me faire mon idée, qui vaut ce qu’elle vaut. Super content si elle (l’idée) peut être profitable à d’autres.

Répondre


Posté par sarah Le 9 juillet 2010 à 19:29

bonjour, je voulais juste oser une question, est ce que courir a jeun fait vrmt maigrir, je suis une adepte de CAP, je fais 1h30 voir 2h sans probleme, j ai meme eu a essayer de courir a jeun une heure ss grand soucis, mon seul probleme est le reveil matinal, pas tres evident qd on se couche vers 00h. bref je voulais e mettre a la course le matin pour perdre mes kilo superflu, 6 en tout, mais en ayant 3 seances par semaine evidement est ce raisonnable de ma part????? en sachant que certains marathonien couraient jusqu’a 2h tout les matin ss probleme merci

Répondre


    Posté par fredbros Le 10 juillet 2010 à 7:34

    Courir à jeun (après avoir réalisé la veille au soir un apport glucidique raisonnable) permet à l’organisme de consommer des graisses dans des proportions supérieures à la même séance non à jeun. Mais il en est de même pour des séances de type 2 heures à 65% de VMA où le corps puise des graisses et non du glycogène.


Posté par Alexandre Le 10 juillet 2010 à 18:43

salut Fred, une question me taraude : en tant que lecteur assidu, et si j’ai bien compris tes postes sur le régime paléolithique et sur le régime acide-base, tu as supprimé de ton alimentation toute céréale, notre principale source de sucre lent. Donc si je n’ai pas tout faux, je me demande comment tu fais… ?

Répondre


Posté par fredbros Le 11 juillet 2010 à 6:35

@Alexandre : Dans le régime acide/base tu peux manger des aliments « acides » à condition de ne pas dépasser le ratio toléré. Pour les céréales, je fabrique mon propre pain sans gluten avec des farines telles que le sarrasin, le maïs ou la chataigne qui présentent également un taux d’acidité peu élevé. Je mange aussi chaque matin un peu de céréales complètes biologiques telles que des flocons de sarrasin par exemple.

Répondre


Posté par sarah Le 20 août 2010 à 0:07

bonsoir fred, peut tu m aider!!!!, kel est la zone optimale pr perdre du poids en courant, 70 a 80% ou 50 a 60% de sa Frequence cardiaque maximale et comment la calcule t on car j ai trouver bcp d equation sur le net et j arrive pas a me située….. merci

Répondre


Posté par arle Le 20 août 2010 à 9:52

@ sarah si tu veux connaitre ta fcm tu as plusieur choix qui s’offrent à toi mais les equations sont à proscrire car trop approximatifs. 1 bilan complet chez le médecin sportif qui va avec divers appareil et exercice déterminer ta vo2 max et ta fcm. 2 des exercices spécifiques type test de cooper(vo2max) http://www.brunoheubi.com/cardio/Definir-FCM.html 3 à l’aide d’un cardio frequence metre apres courir longtemps(au dela de 45 mn environ) entre 65-70 % de sa fcm

Répondre


Posté par arle Le 20 août 2010 à 9:54

@ sarah je te conseillerais pour les tests terrain de refaire plusieurs l’exo pas la meme semaine hein afin d’affiner les resultats

Répondre


Laisser une réponse