Coureur et Toc !



 

gruissan-phoebus-trail-2013-5Bon les amis, il faut que je vous raconte un truc mais promettez moi d’abord de ne pas vous moquer de moi ! Ceux qui ne pensent pas pouvoir tenir cette promesse autant ne pas aller plus loin dans la lecture du post…
En fait c’est l’autre jour en allant courir avec un pote, qui m’a dit « t’es grave, tu devrais aller consulter ! »
Je vous explique donc. En fait j’ai des petites pulsions incontrôlables quand je m’entraine. Ainsi par exemple dès que je vois un gros arbre, genre un énorme chêne, je ne peux m’empêcher d’en faire le tour en courant, au lieu de continuer sur le sentier mon parcours normal. Mais si par malheur, avant d’entamer le tour, mon regard croise un panneau de signalisation, alors je ne peux pas m’empêcher de faire autant de tours que sur le panneau en question. Si c’est une limitation à 50 KM/H et bien je suis parti pour 50 tours. Je vous accorde que ça fait un peu bizarre pour ceux qui me voit.
Mais dès que j’ai fini, si je vois un chien pas loin, il faut que j’essaye de le rattraper coûte que coûte. D’habitude, c’est les chiens qui vous coursent et bien là c’est le contraire. Je me mets en tête d’essayer de toucher le chien avant que son maître ne le rappelle. Et souvent le chien attrape la peur de sa vie. Il comprend que dalle à ce qui se passe et déguerpit à toutes bringues. Quand son maître lui crie : « Rex, reviens ! » Là je stoppe tout et revient sur mon chemin. Même chose quand je déboule sur le bord d’un ruisseau ou d’une rivière. Je me dis ; « tu t’arrêtes pas de courir, tant que tu n’as pas trouvé le petit pont pour passer par-dessus. » Il y a toujours un pont de toute façon. Mais parfois je me tape vingt kilomètres pour traverser et je rentre carrément naze chez moi, à pas d’heure.
Et quand je fais le tour de mon lac fétiche. Il doit faire un kilomètre en tout et il y a pas mal de canards qui nagent un peu partout dessus. Et bien il m’arrive souvent de me dire : « si tu vois plus de dix canards avant la fin du tour et bien tu recommences un tour de plus ! » Et ainsi de suite…
Le plus dingue, c’est quand je longe un terrain de foot ou de rugby. Je me dis : « tu fais la traversée à cloches-pieds ! » ou « tu fais le tour du terrain sur les fesses » !
Bref je n’arrive jamais à faire un entrainement normal. Il faut absolument que j’aille consulter mais bon j’ai peur qu’il me dise d’arrêter la course à pied. Et moi j’aime trop ça ! Ah ah !!

6 commentaires sur “Coureur et Toc !”


Posté par J Jacquinot Le 31 mars 2013 à 12:04

Poisson d’avril ??????

Répondre


Posté par sosoche Le 31 mars 2013 à 17:31

Effectivement c’est bien plus qu’une consultation qu’il faut !! Et puis je pense même que la camisole ne t’empêcherait pas de courir de toute façon 😉 Le principal n’est ce pas d’y prendre plaisir ??

Répondre


Posté par Silouane Le 1 avril 2013 à 4:25

Un peu de fun fait du bien 🙂 « Ainsi par exemple dès que je vois un gros arbre, genre un énorme chêne, je ne peux m’empêcher.. » J’ai bien cru que la suite sera : » de monter sur la plus haute branche »!!!

Répondre


Posté par Claire Lune Le 1 avril 2013 à 8:26

Joli poisson d’avril… c’est le coup du chien qui m’a mis la puce à l’oreille (c’est le cas de le dire).

Répondre


Posté par remy Le 1 avril 2013 à 8:50

ah ah la vie est légère en ce premeir avril, profitons-en !!

Répondre


Posté par Rohnny Le 4 avril 2013 à 18:53

Elle est super bonne celle là… Tu m’as bien fais rire. 🙂

Répondre


Laisser une réponse