Connaissez-vous Le Refroidissement Eolien



 

C’est durant mon expérience québécoise en 1993/1994 que j’ai découvert un concept dont on ne parlait pas encore en France « Le Facteur Vent » et son intitulé scientifique « le refroidissement éolien ».

Cette perception du froid par notre organisme peut avoir des conséquences importantes lors de notre pratique de la course à pied. Au regard des températures annoncées ces jours-ci, mieux vaut savoir à quoi nous en tenir.

Le refroidissement éolien désigne une sensation ressentie directement par le corps d’un être vivant à sang chaud. Le déplacement d’air, en soi, ne fait pas baisser la température. Cependant, un homme ou un animal forme une couche d’air à la surface de sa peau grâce à son métabolisme interne. L’air est un excellent isolant thermique et cette couche emprisonnée dans les vêtements ou la fourrure garde la peau à une température constante. En temps normal, seule la convection enlève cet air réchauffé. Cependant, exposée au vent, le corps perd cette couche protectrice et amène en permanence de l’air à température ambiante au contact de la peau alors que le corps essaie de remplacer la couche chaude. Ce mécanisme intervient lorsque la température de l’air est inférieure à la température d’équilibre thermique, d’où l’importance de l’Isolation vestimentaire. De plus, lorsque la température est suffisamment élevée, l’eau, notamment la transpiration, s’évapore et crée une zone d’air humide autour de la personne. Le mouvement d’air chasse également cet air humidifié et apporte de l’air plus sec, favorisant ainsi l’évaporation donc le refroidissement. (source wikipédia)

4 commentaires sur “Connaissez-vous Le Refroidissement Eolien”


Posté par frank Le 2 février 2012 à 16:51

Excellent Laurent! Dimanche je dois aller faire une course dans le Vercors, ils annoncent -15° et du vent à 50 km/h donc -30° et donc « danger »!!! Je crois que je vais rester sous ma couette….

Répondre


Posté par Cyril Le 2 février 2012 à 19:08

C’est le fameux ‘Wind Chill Factor’, on en entendait déjà parler à la fin des années 80 quand même.

Répondre


Posté par Caroline Le 2 février 2012 à 22:57

Votre article me fait rigoler!!!!! Pour moi, du Québec, le refroidissement éolien, je le vis presque tous les jours de novembre à mars environ…..selon l’humeur de Dame Nature. Et ce, à tous les ans…. Amis Français, soyez prudents avec le froid et son refroidissement éolien. S’y habituer tranquillement et surtout bien se couvrir de bons vêtements techniques qui respirent et absorbent l’humidité. Produits Icebreaker (laine Mérinos) excellents pour l’hiver. Couvrez bien votre tête, yeux, nez, bouche!!!! Il ne faut pas trop de froid qui va aux poumons, fatal……Et même quand vous ne courez pas, demeurez vigilant…. D’une Québécoise uniquement désireuse de vous conseiller!!!!!!

Répondre


Posté par Laurent Le 3 février 2012 à 8:45

Merci Caroline pour ton intervention opportune. Nous sommes toujours preneur des conseils ou remarques de lecteurs concrètement concernés par le sujet. Quand à la marque Icebreaker dont tu parles, tu tombes bien nous la présentons sous peu sur Wannarun !!

Répondre


Laisser une réponse