Connaissez-vous la fasciathérapie ?



 

Je pense que vous connaissez tous la kinésithérapie, l’ostéopathie. En tant que sportifs quand malheureusement nous sommes blessés, nous y avons souvent recours. Je viens aujourd’hui vous parler de fasciathérapie.

Je vous rassure tout de suite, c’est quelque chose de très sérieux. La fascia a été fondée par Danis Bois alors ostéopathe et kinesithérapeute. Une de mes amies vient d’obtenir son diplôme universitaire. Je lui ai parfois servie de cobaye mais ce week-end, c’est en tant que patiente que je lui ai demandé de me traiter. Je souffre en effet depuis un mois d’une tendinite qui va et vient et m’empêche de courir, car après 20 minutes de course, la douleur revient et le lendemain, je ne pose plus le pied.

Donc, après une timide reprise de 20 minutes (seulement !!), la douleur revient le lendemain. Mon amie me voyant poser avec difficulté le pied par terre, elle propose de me traiter. Dans les minutes qui ont suivi la séance, j’ai senti de très forts fourmillements désagréables, j’ai eu assez mal au pied pendant la nuit mais le lendemain même si je n’étais pas guérie à 100% dans la mesure où je ressentais encore une gêne, la douleur était belle et bien presque partie mais pas de miracle ! Mon amie m’a d’ailleurs suggéré de continuer les anti-inflammatoires, la glace etc car un fasciathérapeute vient en soutien des médecins, des professionnels de santé sans les remplacer.

La fasciathérapie est une technique non invasive. Le thérapeute se propose de remettre le corps en mouvement. La fasciathérapie fait aussi partie de la somato-psychopédagogie.

Pour en savoir plus ou trouver un thérapeute près de chez vous, je vous laisse surfer sur Internet.
Présentation de la fasciathérapie
Trouver un professionnel

7 commentaires sur “Connaissez-vous la fasciathérapie ?”


Posté par Angie Le 30 juillet 2010 à 12:38

Bonjour, Je ne connais pas la fascia thérapie mais je suis souvent sujette aux tendinites du genoux surtout, et depuis quelques temps je me suis renseignée sur ce sujet et essayé de trouver une solution pour en avoir le moins souvent possible. Je suis une passionnée de course à pied et devoir me mettre au repos et une vrai torture même si parfois je n’ai pas le choix. Pour ma part j’ai une maladie chronique des intestins qui me provoque des tendinites mais j’ai aussi souvent entendu dire que le lait de vache était inflammatoire et pour ma part je n’en consomme plus, je le remplace par le lait de soja et ces dérivés. Je sais aussi que certains aliments sont source d’acidité quand ils se dégradent et ils peuvent être aussi à l’origine de l’inflammation (cf « La méthode acide-base » du dr Hervé grosgogeat). Pour me soulager j’ai aussi essayer un pansement d’argile verte car je ne peu pas prendre d’anti-inflammatoires et c’est ce que je fais aux chevaux quand ils ont les tendons engorgés. Voilà j’espère que ta guérison sera rapide, bon courage.

Répondre


Posté par julie Le 30 juillet 2010 à 12:57

Bonjour angie, quel est le lien entre maladie des intestins et tendinites ??? Cela m’interesse beaucoup car j’ai une sorte de Mici, enfin en ce moment ça va, je gère 🙂 Pour l’argile verte, j’ne mets aussi pas mal

Répondre


Posté par Angie Le 1 août 2010 à 17:52

Bonjour Julie, Je suis atteinte d’une RCH si tu connais mais je pense que oui si toi aussi tu es atteinte d’une MICI. Le problème de cette maladie (parmi tant d’autres) c’est qu’elle déclenche souvent des tendinites cela m’arrive souvent au poignet ou au genou; je me lève un matin et je ne peu plus trop bouger mon poignet. Mon médecin ma expliqué que cela faisait partie de la maladie, mais c’est la première fois que je rencontre quelqu’un qui court et qui est atteint d’une MICI. SI ce n’est pas trop indiscret quel est ta maladie et comment le gères tu dans la pratique de la course à pied? ça m’intéresse assez car moi je n’arrive plus à avoir de période de rémission depuis que j’ai déménager et c’est pas toujours évident de concilier les deux.

Répondre


Posté par julie Le 1 août 2010 à 19:07

ah ben moi aussi j’ai une tendinite au poignet je me soigne en mangeant sans lait sans gluten et depuis, je n’ai plus de RCH, je suis assez contente pour l’instant, à part la tendinite à la cheville droite, pas vraiment de problème en rapport avec la CAP

Répondre


Posté par Tiki Pai Le 2 août 2010 à 0:11

En tant qu’étudiant en ostéopathie je peux vous dire que le fascia nous est enseigner ( dans mon école mias pas dnas toutes malheureusement ) et qu’il est vrai que les techniques peuvent parraitre bizarre … mais que pour les avoir pratiquer les résultats sont impressionants. De même que des liens entre l’intestin et le tendon achiléen ( d’achille ) existe via le concept fasciale appuyer sur des données anatomique : l’origine des fascias est la même pour tout ceux qui enveloppe le corps . Le rapport avec les tendinite du poignet sont plus éloignés néanmoins et une explication de la RCH doit en être probablement la cause. L’explication est assez simple : le fascia envellope les muscles organes … il sert aux échanges avec le mileu ( nutriments, O2-CO2 … ) une perturbation de l’équilibre fasciale crait donc un éttoufement du muscle ou de l’organe à l’origine de la douleur. La tendinite d’achille peut être du à une tension donc de l’intestin répercuté sur tous le membre inferieur pareillement à une chaine dont un maillon est coincé cela se repercute sur l’ensemble de la chaîné en aval .

Répondre


Posté par Angie Le 2 août 2010 à 9:07

Mais ce n’est pas trop dur d’avoir un régime sans gluten du moins pas trop contraignant car pour moi ça searit vraiment la derniére solution et sachant que mon ami mange tout et n’importe quoi c’est déjà pas facile de faire deux menus à chaque repas… Sinon j’ai pensé aller consulter un naturopathe. As tu le droit de prendre des anti inflammatoire avec ta RCH? moi je n’ai pas le droit ce qui est toujours délicat quand j’ai une tendinite. En tout cas ça fait plaisir de rencontrer des personnes qui pratiquent la CAP et atteins de la même MICI. C’est une première pour moi et ça me rassure!

Répondre


Posté par julie Le 2 août 2010 à 9:39

manger sans lait sans gluten n’est pas contraignant surtout qu’on trouve bcp de substituts je t’assure, plus aucun saignements depuis, presque plus de diahrée (dslée), juste des gros coups de fatigue après un gros repas

Répondre


Laisser une réponse