Comment ne pas prendre de kilos pendant les fêtes?



 

Et oui je vous sens venir. Vous allez penser d’emblée que je fais un peu, cette fois, dans le people, voire dans le magazine de mode…Un peu comme quand, à chaque été, on nous rabâche les oreilles pour perdre quelques kilos avant de pouvoir se mettre en maillot de bain pour aller sur les plages !

Et bien non ce n’est pas tout à fait cela. Car tout coureur qui se respecte sait pertinnemment que la période de Noël, celle donc dans laquelle nous entrons tout doucement, est propice aux bonnes bouffes, aux excès et dans le même temps, avec une météo pas forcément favorable, à mettre le frein sur les entrainements.

Mais quoiqu’il arrive, il faudra bien les re-perdre ces kilos pris un peu trop rapidement. Et comme on dit, un kilo ça va mais trois, bonjour les dégâts… Alors si je vous disais comment ne pas les prendre ces kilos, ça vous aiderez? Et bien tenez vous bien (bien assis sur votre chaise en lisant ces lignes !), il n’y a pas de secret, pas de miracle.

Donc dans l’ordre, voici les conseils:

1) refusez toutes les invitations à manger. Refusez d’aller dans la famille sous prétexte que vous êtes malades, que vous devez rattraper du boulot en retard. Refusez aussi les restos sous prétexte que c’est la crise et que ça va être encore pire et que vous préférez donc économiser… Bref là pas d’excès du coup, pas de kilos superflus mais pas de fêtes non plus. C’est un peu radical mais ça marche. Sauf, bien sûr, si ça vous déprime de ne pas faire la fête comme les autres et que du coup, vous courrez dans le supermarché près de chez vous faire le plein de chocolats (et oui ils sont en promo justement !) et que vous vous gavez. Là le résultat sera : kilos en trop, plus d’amis, brouillé avec la famille et donc il vous faudra un gros moral pour entamer la nouvelle année…

2) ne pas arrêter de s’entrainer. Voire en remettre une couche. Bon je suis d’accord, il faut être hyper fort, voire un peu maso, mais bon ça marche aussi. Exemple: vous êtes invité chez vos parents ou les parents de votre copine. Cela vous remplit de bonheur! Pourquoi? Parce qu’ils habitent à 60 kilomètres de chez vous et que, du coup, vous allez vous y rendre en courant tout simplement. Bon du coup, il va falloir se lever tôt pour ne pas rater l’apéro qui commence à 11h. Mais bon avec six d’heures d’effort avant de manger, vous allez vraiment avoir les crocs… Et le repas de Noël va ressembler à un petit goûter d’après-course. C’est la méthode que j’adore. Tout le monde est content. Mais ok, il faut être fort, je vous l’accorde.

3) inviter tout le monde chez vous et n’allez chez personne. Une journée pour les amis, une pour les parents, une autre pour les beaux-parents et c’est vous, qui ne faites jamais la cuisine soit dit en passant, qui vous chargez des menus ! Alors là vous vous faites plaisir. Que du light ! Vous expliquez d’emblée que vous êtes contre l’alcool et que de toute façon vous ne permettrez pas à vos invités de repartir en voiture avec ne serait-ce qu’une once d’alcool dans le sang, vous dites ensuite que vous avez testé des menus « néo-tendances de Noël ». Bref que des légumes cuits à l’eau avec une pointe de moutarde pour les plus téméraires. Là aussi donc pas de kilos en plus. Mais bon vous risquez de froisser quelques potes. Sauf si vous arrivez à leur faire comprendre aussi que c’est pour leur bien !

4) rester entre coureurs à pied. Vous avez de la chance, votre père est un ancien coureur de haut-niveau et lui mieux que quiconque peut comprendre que vous ne puissiez pas faire d’excès. Ouf, un repas tranquille en perspective ! Encore mieux vous avez épousé une championne de 400m. Tout se régle et personne n’est déçu… Et pour le repas entre potes, et bien c’est carrément la moitié du club qui sera chez vous pour le réveillon. Mais bon, je déraille un peu car bien souvent ce sont aussi eux les plus fêtards… Mais au moins vous pouvez, à la fin du repas,lancer un petit défi en passant. Qui est assez fou pour aller courir demain (le 1er de l’an donc:) ? Et ça marche à tous les coups…

5) prendre ses vacances pile poil pendant cette période. Un petit billet d’avion pour la Namibie par exemple. Avec au programme quelques jours dans le désert du Kalahari. Bref pas de tentations en vue. Un peu d’introspection et on en ressort plus fort. Certains même choisiront d’aller faire un stage au Kenya ou carrément de participer à un raid ou un ultra de fin d’année. Et si, ça existe ! Il y a une course en Mongolie ou même dans l’Hymalaya le jour de l’an. Donc là, on est dans la situation quasi inverse : comment faire pour prendre des kilos pendant la période des fêtes? Après tout pourquoi pas…

Bon allez vous l’aurez compris, tout cela c’était pour plaisanter un peu. Car plus sérieusement, il n’y a jamais de mal à se faire du bien. Et si jamais vous craquez sur un bon repas, et c’est la bonne période tout de même, et bien rallongez un peu l’entrainement le lendemain et cela devrait bien se passer !! Bonnes fêtes en tout cas !

2 commentaires sur “Comment ne pas prendre de kilos pendant les fêtes?”


Posté par Nathou Le 19 décembre 2011 à 17:59

Ouf! j’ai eu peur!

Répondre


Posté par fred d Le 20 décembre 2011 à 4:52

salut merci pour ces conseils concernant la nutrition lors des périodes de fin d’années. je vous souhaites à tous de bonnes fêtes de fin d’année. fred D Pour infos, pour le repas de Noel j’ai prévu une fondue Savoyarde. Mais pas d’inquiétude, je remplace le vin blanc par du Thé et j’ajoute que du fromage à 0% de matière Grasse .

Répondre


Laisser une réponse