Le chrono ou mon chrono ?



 

le-chrono-mon-chrono

Même si le trail est venu remettre en cause la notion et l’importance du chronomètre, il n’y a rien à faire on aime se mesurer au chrono. Si vous avez un peu l’esprit de compétition, vous verrez que prendre le départ d’une course c’est complétement différent de courir seul ou en groupe. Tout le monde donne le meilleur, on se met à la limite  et ensuite c’est « advienne que pourra ».

Mais finalement peu m’importe LE chrono car finalement ce qui compte c’est MON chrono. Le classement ne compte pas, je sais que je ne serai pas premier ni même dans le top 10 d’un classement quelconque…

Alors finalement qu’est-ce qui nous pousse à payer pour prendre le départ (dans des conditions pas toujours facile) ? courir au maximum pour lever les bras parce qu’on arrive 1298ème sur 6345 coureurs ? Où est l’exploit ? c’est complétement personnel, c’est l’assiduité de l’entrainement, c’est les fractionnées difficiles, c’est avoir été raisonnable pour bien manger et bien dormir,… Tout ces moments (de plaisir tout de même) se concentre sur un moment de plaisir (ou de déception). Ce moment où l’on passe la ligne…

En juillet dernier, je finissais mon premier triathlon et pour l’occasion je n’avais pas choisi le plus simple : un X-Terra. 6 mois d’entrainement avec un travail nécessaire en piscine car je nageais très mal. J’en ai bavais : une natation difficile, un parcours très technique et très montagneux en VTT et une partie Trail loin d’être simple… Je n’ai pas encore réussi à trouver les mots pour décrire le passage de la ligne d’arrivée.

Une victoire PERSONNELLE c’est ce que nous cherchons tous : se dépasser pour faire mieux, avoir une petit pointe de satisfaction et se faire plaisir.

 

 

 

Un commentaire sur “Le chrono ou mon chrono ?”


Posté par le_xav Le 4 décembre 2014 à 21:12

Ouais c est exactement ça ! J ai fait mon 1er marathon cette année. J’oublierai jamais les 100 derniers mètres….la délivrance d’un accouchement? 🙂

Répondre


Laisser une réponse