Chronique Sableuse #15


 

Les Chroniques Sableuses Chapitre 15: »La tente N°12″

Comme j’en avais parlé lors d’une Chronique Sableuse, les membres de votre tente sont un des éléments les plus importants de votre MDS. La personnalité, le caractère, de chacun, les relations entre les occupants de la tente berbère vont créer ou pas une ambiance, une complicité, une qualité de vie qui sera crucial dans le moral de chacun et donc déterminant dans les performances. Ne pas oublier que l’on passe plus de temps au bivouac et donc sous la tente que sur la piste. Avec ces individus il faut ensuite que la mayonnaise prenne en tenant compte de critères comme la promiscuité, les différences de génération et bien sur toutes les conditions particulières du MDS: hygiène, alimentation particulière, récupération, etc…

J’avais la mission de réserver une tente pour 7 autres compagnons dans la mesure ou je partais avec le 1er avion. Après une prise d’assaut avec 50 autres participants du camion militaire dès notre descente du bus, je me suis retrouvé derrière Karim Mosta à l’entrée du bivouac. Je savais qu’il visait la tente 13 et mon idée était de réserver la 12 (comme 2012). Opération réussie! Cela ne fut pas toujours facile de faire comprendre durant 2h00 aux autres concurrents que cette tente était pleine alors que j’étais tout seul avec mon sac et ma valise à occuper l’espace de la tente. Au final des 8 occupants prévus, nous ne sommes retrouvés que 4 auquel se sont joint 2 invités.Nous avond donc vécu cette semaine à 5 (José le 6 ème ayant abandonné dès le 2 ème jour), ce qui nous a permis de profiter d’espace et de plus d’aisance. Voilà un petit portrait de chacun de mes colocataires.

Foued Berahou (n° 58):on ne présente plus Foued! 5 participations au MDS, co-auteur avec Guy Giaoui du best seller: »guide pratique Uutramarathons à étapes » que tout sableux du plus modeste au plus chevronné à lu et relu. Une expérience, une sensibilité et une connaissance du désert et des particularités du parcours font de Foued, un maitre et un véritable guide dans cette épreuve. Champion du monde toute catégorie des ronfleurs, Foued nous a gratifié de ses anecdotes et de ses histoires lors de nos journées en fin d’étape ou lors de la journée de récupération et fut un véritable animateur et ambianceur de la tente. Foued fut pour la tente 12 à l’image de la pleine lune sur le bivouac, une présence rassurante et apaisante.

Gloria Nasr (n° 46): Aaah Gloria! Princesse Gloria! La star du bivouac! Médecin Franco Libanaise, spécialiste de la route qui s’attaquait à son 2 ème MDS. Gloria est une personne fantastique, charismatique, passionnée et passionnante. D’ailleurs les journalistes, photographes et caméramen ne s’y sont pas trompés et que ce soit à un CP, à l’arrivée, sous notre tente, dans le bivouac ils étaient en permanence sur la trace de Gloria pour recueillir ces impressions et ses commentaires avisés.Gloria par son charme, sa classe fut un véritable « aimant » à médias, à tel point que certaines concurrentes en recherche de notoriété étaient obligées de pister Gloria pour espérer récupérer quelques miettes. Gloria met en place un superbe projet d’une « course pour la paix » ou elle reliera Paris à Beyrouth (5000 km) avec une moyenne de 50 km par jour. Sa discrétion, sa douceur, sa disponibilité sous la tente et le fait qu’elle ne ronfle pas n’ont fait que rajouter ces qualités humaines à celles qu’elle possède au niveau sportif. Gloria l’étoile de la tente 12

Amandine Bouheret (n°139):notre 2ème princesse! De très grandes qualités sportives alliées à un mental hors norme font d’elle une championne de grand niveau. Charmante, méthodique, à l’écoute des conseils de vieux loups du MDS comme Foued, elle réalise une magnifique performance. Sa volonté, son envie, sa détermination lui ont permis de surmonter les difficultés et les passages difficiles. Son humilité, ses qualités humaines font d’Amandine une colocataire très agréable malgré le fait qu’elle pense, à tort, ne pas ronfler.Très concentrée sur sa course, sur son alimentation, sur la qualité de sa récupération.Avec sa grande énergie mentale, Amandine dégage une puissance qui fait d’elle une future très grande.

Geoffroy Dognin (n°299) GI Joe! Un véritable champion qui avec l’expérience, le matériel et un équipement adapté peut viser le Top 50. Geoffroy a été celui qui a fait tourner la baraque (la tente)! Toujours en activité et disponible, il allait chercher le bois, faisait le feu et chauffer l’eau pour les lyos, réparait la tente, nettoyait le tapis, etc… Souriant, aimable, prévenant, parlant plusieurs langues il a permis à tout le monde de profiter du meilleur confort possible dans la tente. Un vrai ami sur qui on peut compter dans n’importe quelle occasions. Sans lui je ne saurais toujours pas comment refermer mon couteau. Occupant de dernière minute, il nous beaucoup distrait avec sa recherche permanente de zip lock. Il aura été le soleil de la tente 12.

Grâce à ses 4 colocataires, la tente N°12 fut un grand bonheur de vie commune durant la semaine. Il me sera difficile de vivre ces prochains jours sans les avoir à mes cotés et je les remercie chaleureusement car si ma course fut ce qu’elle fut c’est en très grande partie due à tout ce que l’on a partagé ensemble sous cette tente. Pour réussir pleinement un MDS, il est impératif de s’épanouir au bivouac et donc sous sa tente. Encore merci à eux!

A bientôt pour une nouvelle Chronique Sableuse sur ce MDS 2012

Frank. Dossard 201



Un commentaire sur “Chronique Sableuse #15”


Posté par nasr gloria Le 20 avril 2012 à 7:37

Frank, ce fut une grande chance de partager cette semaine avec toi. Je suis très émue par ce que tu as écrit. Gros bisous et toute ma sincère amitié


Laisser une réponse