Chocolat et course à pied



 

chocolat-course-a-piedFêtes de pâques obligent, vous avez sûrement cédé  à la facilité de piquer à vos enfants quelques morceaux de chocolat. Assailli par le doute vous avez en suite fait votre petite enquête sur internet (Google est votre ami), et après quelques lectures rapides, vous avez lu que le chocolat était pour la course à pied. La conclusion est un peu rapide : c’est en partie vrai mais majoritairement faux.

On parle de Chocolat mais pourtant le terme est générique et un peu vaste. Il existe des centaines de sortes de chocolat et ceux qui remplissent les petits paniers de nos bambins sont loin d’être les plus intéressants d’un point de vue nutritionnel.

Quand on parle de consommation de chocolat, la majorité réside dans le chocolat de confiserie : chocolat au lait, chocolat blanc mais aussi chocolat noir dans une moindre mesure. C’est là que l’intérêt du chocolat dans les chocolats de confiserie perdent tous leurs avantages. Effectivement, le chocolat au lait ne contient que très peu de chocolat (oui c’est un peu contradictoire) et le chocolat blanc c’est encore pire puisqu’il n’y a pour ainsi dire pas de chocolat mais uniquement du beurre de cacao.

Pour avoir un réel apport du chocolat, il faut donc maximiser le pourcentage de chocolat. C’est donc le chocolat noir qui propose moins de graisses, moins de sucres et donc plus de chocolat.  En effet, le chocolat apporte du magnésium, un élément fondamental mais très peu préservant dans une alimentation courante.  Le manque de magnésium a des effets néfastes sur l’organisme et ce phénomène est amplifié chez les sportifs.

En résumé et en tant que sportif, il faut assurer un apport en magnésium régulier. Un chocolat noir à haute teneur en chocolat ( > 70%) propose une teneur en magnésium que très peu d’aliments proposent. C’est uniquement ce type de chocolat qui a intérêt nutritionnel mais cela reste relativement limité. Un petit carré ou deux par jour, si vous aimez ça, cela peut vous faire un petit plaisir sans contre-partie négative. Par contre, oubliez les chocolats gras et sucrés comme le chocolat au lait ou le chocolat blanc.

 

Un commentaire sur “Chocolat et course à pied”


Posté par skippyto Le 29 mars 2016 à 8:52

Vous courrez pour avant tout pour – a) le plaisir – b) faire des podiums – c) perdre du poids Si vous avez choisi la réponse a), ne vous privez pas des autres plaisirs, ça serait ridicule.

Répondre


Laisser une réponse