Bracelets à hologrammes Mon Verdict


 

Bracelet Body Control Double Hologramme

Alors là, je ne vais pas me faire que des amis, c’est certain !

Souvenez-vous, il y a quelques semaines déjà, je vous annonçais mon intention de tester deux bracelets à double hologramme : celui d’EFX et celui de Body Control mais en appliquant un protocole d’essai différent du célèbrissimme « test du flamand rose » – l’oiseau qui tient sur une seule jambe sans tomber. Protocole d’essai qui consistait à courir des séances sur piste identiques avec et sans bracelet afin de déterminer si mon – mauvais – équilibre en était modifié.

J’ai même finalement poussé le vice jusqu’à porter ces bracelets en permanence alternativement pour en vérifier les « autres » effets supposés. A savoir : moins de stress, un meilleur sommeil, une meilleure récupération, plus de force … Tiens d’ailleurs, si on commençait par cela.

J’ai lu sur certains sites web et forums que d’aucuns avaient réussi à guérir de maladies chroniques ou d’addictions diverses et variées grâce à ces bracelets. Ne souffrant pas de tels maux, je ne peux me prononcer. Par contre, je peux vous affirmer que ces bracelets ne guérissent ni l’un ni l’autre une fracture de fatigue d’un métatarse. D’ailleurs, ils ne facilitent pas non plus la rééducation. Côté stress et sommeil, je n’ai pas vu d’amélioration notable. Côté force, nada – et je vais à la muscu tous les jours donc je peux témoigner. Pas d’effet magique donc dans ces domaines, même pas un effet placebo.

Avant de répondre à la question initiale, quelques considérations … techniques comparatives : esthétiquement parlant, le bracelet BodyControl est plus joli que l’EFX. Par contre, il résiste un peu moins aux éléments extérieurs tels que la douche quotidienne par exemple. L’un des deux hologrammes s’est replié sur lui-même – grave question existentielle : ce pli remet-il en cause son fonctionnement ?

Qu’en est-il maintenant de l’équilibre ? Je parle bien d’un équilibre en course. J’ai tourné sans et avec sous l’oeil vigilant de spécialistes et n’ai pas constaté de différences notables tout en ayant un équilibre meilleur … qu’avant ma blessure au pied. Me voilà donc bien embêté car je ne peux pas vraiment conclure. Est-ce mon déséquilibre qui a fini par entraîner ma blessure qui elle-même a entraîné un nouvel équilibre ? Pas évident de répondre. Le fait est que je suis aujourd’hui moins déséquilibré en courant mais c’est également vrai lorsque je ne porte pas les bracelets. Alors …

Je n’ai pas et pour cause, pu tester « l’amélioration des performances ». Cela viendra en son temps lorsque j’aurai retrouvé 101% de mes capacités. J’envisage de réaliser trois 5000m sans bracelet, avec EFX, avec BodyControl et de voir s’il se passe ou pas quelque chose. La suite au prochain épisode donc …

Laisser une réponse