Blogeurs / Coureurs : Fablo de Jogging-Plus


 

Aujourd’hui rencontre avec Fablo de Jogging-plus.

Quel est ta pratique de la course à pied ?

Après avoir fait 5 ans de cyclisme en compétition au niveau régional, mon manque de disponibilité et de motivation m’ont poussé à arrêter le sport pendant 2 ans.
En 2004, ça commençait à me manquer sérieusement, je me suis donc mis à courir régulièrement, juste pour retrouver un semblant de forme. Je m’entraînais le soir en rentrant du boulot, ce n’était pas toujours facile de se motiver, surtout l’hiver. Je participais à quelques courses et m’initiais au semi marathon.
Et puis en 2006, j’ai changé de boulot, et les choses se sont accélérées car j’ai désormais la possibilité de courir le midi, et on est un groupe de 5-6 collègues à courir ensemble, c’est super motivant.
Je m’entraîne environ 4 fois par semaine (entre 40 et 50 km), et l’année dernière, j’ai participé à mon premier marathon, celui de Paris. J’ai adoré ! Et me voilà accroc à la course à pied…

Pronateur / Supinateur / Universel / Qu’est-ce que tu racontes ?

Universel, mais avec des semelles de compensation car j’ai une jambe plus courte que l’autre de quelques millimètres ! Défaut qui s’est révélé par des douleurs à la hanche lorsque j’ai commencé à courir plus souvent.

Tu cours avec quelles chaussures en ce moment ?

En ce moment je cours avec des New Balance 755 et des Mizuno Fortis (une paire pour les entraînements au boulot, et une autre pour le week-end). J’apprécie leur amorti.
J’ai essayé les Adidas Adistar Cushion 6 mais elles me faisaient des ampoules au niveau du coup de pied, j’ai donc laissé tomber cette marque pour l’instant.

As tu des gadgets Nike+ / Garmin / Polar ?

J’ai un Keymaze 300 de Géonaute que j’utilise à chaque fois que découvre un nouveau parcours. Je stocke les tracés dans Openrunner.
J’ai choisi le Keymaze pour son prix abordable, mais son manque de précision et les problèmes que je rencontre régulièrement pour le connecter au PC me déçoivent. J’hésite à acheter le forerunner 405.

Comment passe t’on du cyclisme à la course à pied ? La transition est elle facile ?

Au début, ce n’était pas évident, ce ne sont pas exactement les mêmes muscles qui travaillent, et je trouvais la course à pied bien plus dure que le vélo, où au moins on peut récupérer en descente !
Les heures d’entraînements accumulées sur le vélo, et les courses de 100 bornes que je faisais tous les week-end m’ont permis d’acquérir le fond nécessaire pour courir des longues distances. J’ai surtout eu besoin de travailler ma vitesse.
En course à pied, je retrouve des sensations très proches de celles du cyclisme, quand on a mal aux cuisses et que seul le mental permet d’avancer encore, par exemple.

Tu as couru le marathon de Paris 2008, raconte-nous un peu ?

Inoubliable ! C’est seulement fin janvier 2008 que j’ai commencé à me dire que j’étais en bonne forme et que je pourrais peut être m’attaquer à cette distance qui était mythique pour moi. Surtout que les collègues n’arrêtaient pas d’en parler… J’étais dégouté d’avoir laissé passer les inscriptions…

Et puis un copain m’a envoyé un lien vers un jeu concours (Espritrunning) : un tirage au sort permettait de gagner 50 dossards. J’ai tenté ma chance au cas où, et… perdu, la liste des gagnants ne contenait pas mon nom. Mais parfois le sort s’acharne, Espritrunning a renvoyé un mail aux perdants pour les informer qu’il restait 30 dossards et qu’il suffisait de répondre dans les premiers pour en décrocher un… J’ai dégainé aussitôt et, enfin j’avais un dossard !

La course ? Quelle ambiance ! Entre les encouragements des amis et de la famille, des « On n’est pas fatigué » dans les tunnels du 30ème kilomètre le long des quais de Seine, la course est passée super vite, et j’étais très content de mon temps (3h28).

En 2009, toujours le marathon de Paris, et quoi d’autre ?

Je suis inscrit aux foulées de Vincennes, au semi de Paris et au marathon de Paris. Ensuite, j’aimerais faire des courses en province pour bouger un peu : la Champenoise en mai, Auray Vannes et la Course des Terrils en septembre, etc.
J’aimerais aussi faire un marathon à l’étranger mais je ne sais pas lequel choisir ! Peut être Amsterdam en octobre.

Et le trail, tu y penses ?

Un peu. Certains de mes amis en sont de grands amateurs (UTMB, diagonale des fous, Templiers, Ecotrail) et essaient de m’influencer pour que je les accompagne ! Mais je ne suis pas encore prêt pour de telles distances !

Mon seul trail pour l’instant : la version de nuit de la course des terrils, dans le Nord, ma région d’origine. Une course à la lampe frontale au milieu des terrils des anciennes mines de charbon, un pur moment de bonheur et de magie !

Je pense que quand j’aurais fait plus de marathons, je commencerai à me tourner plus sérieusement vers le trail.

Tu connais d’autres Blogueurs / Coureurs qui se cachent ?

j’ai fait la connaissance de Sia, on est allé courir ensemble.

Un commentaire sur “Blogeurs / Coureurs : Fablo de Jogging-Plus”


Posté par weetabix Le 21 février 2009 à 10:42

pr moi, tous ceux qui courent un marathon méritent le respect ! bravo à toi !

Répondre


Laisser une réponse