Attention à la prise de poids



 

prise-de-poidsEn course à pied et plus généralement dans les sports d’endurance, le poids a une importance fondamentale. Sans rentrer dans la psychose de la prise du moindre gramme. Il faut rester vigilent car tous les kilogrammes que vous prenez devront être portés sur des dizaines voire des centaines de kilomètres.

En cette période hivernale, il faut donc être particulièrement vigilent. En effet, le petit rhume qui vous bloque une semaine ou la cheville un peu foulée qui va faire des siennes pendant 10 jours. C’est toujours une période sans sport.

Par contre, votre corps a l’habitude d’ingurgiter un certain nombre de calories. Vos habitudes alimentaires sont bien rodées et les changements imprévus doivent être pris en compte. Si l’on prend un coureur régulier qui fait 2 entrainements d’une heure et une sortie longue de 1h30, c’est pas loin de 3000 à 4000 calories que vous ne consommerait pas dans la semaine, soit environ 500 calories par jour en moyenne en trop.

Que faire ?

Ayez à l’esprit que si vous mangez plus que vous ne dépensez, vous allez prendre du poids. Les sportifs ont l’habitude de prendre un bon déjeuner et parfois un bon repas après l’entrainement. Il faudra diminuer un peu les doses, en fonction de la maladie qui vous touche vous allez peut être perdre un peu l’appétit… Si vous voulez creuser toutes ces questions de diététique, je vous invite à lire le livre Nutrition de l’endurance.

Si vous êtes blessé, vous pouvez peut être encore faire du sport : des douleurs à la cheville, vous pouvez peut être aller à la piscine. Réfléchissez bien, il y a surement moyen de brûler des calories sans utiliser ses jambes…

 

Laisser une réponse