Asics Noosa Tri 6 : présentation du test



 

Après l’entrée de Fred et Mathieu dans la Team Asics Presse, Wanarun a frappé fort puisque j’ai reçu pour la première fois en plus de 4 ans (après plusieurs demandes…) une paire venant du numéro un du secteur en France. Oui il suffit d’aller faire une course pour s’apercevoir qu’Asics est bien le champion le numero un des équipementiers sur le running en France.

La Noosa Tri est une des chaussures mythiques. Mythique au même titre qu’une Nimbus ou qu’un Kayano, les noms bien connus par les coureurs. La spécificité de la Noosa Tri réside dans le fait que la chaussure est une chaussure de running dédiée aux Triathlètes mais comme le dit le proverbe « Qui peut le plus peut le moins ».

La Noosa Tri étant optimisée pour les triathlètes, il est possible de l’utiliser sans chaussettes et j’avoue que j’aimerais bien faire quelques essais avec les pieds nus dans les chaussures.

Première chose evidente c’est le design. Alors que la plupart des modèles Asics sont assez standard au niveau des couleurs, on n’a l’impression que toute la retenue sur l’ensemble de la gamme Asics a été concentré sur ce modèle qui est totalement psychédélique mais qui ne laisse pas indifférent.

A noter que les Noosa Tri sont livrées avec une deuxième paire de lacets avec un système de blocage pour accélérer le changement de chaussure sur la transition vélo / course à pied. Effectivement sur mes premières courses, j’ai trouvé que l’accroche des lacets étaient un peu juste et j’ai du a plusieurs reprises les resserrer.

Présentation officielle :

La chaussure Asics GEL-NOOSA TRI 6, qui tire son nom du célèbre triathlon de Noosa en Australie, est réputée pour sa conception extrêmement séduisante et ses performances lors des triathlons.

Le modèle GEL-NOOSA TRI 6 se distingue par des lacets élastiques supplémentaires qui permettent de gagner du temps lors des changements de course, tandis que la doublure encore plus douce autorise le port pieds nus de la chaussure. La conception inclut une bande logo fluorescente afin de garantir la visibilité par faible lumière.

Chaussure haut de gamme et résistante, la GEL-NOOSA TRI 6 répond aux besoins des athlètes de triathlon le jour de la course.

Gel avant et arrière, Duomax, Solyte, Speva, toute la technologie d’Asics au service de la performance.

La suite dans un prochain article….

10 commentaires sur “Asics Noosa Tri 6 : présentation du test”


Posté par Myriam Le 28 janvier 2011 à 11:42

hop hop et le modèle pour les femmes http://csimg.webmarchand.com/srv/FR/29022232541/T/340×340/C/FFFFFF/url/asics-lady-gel-noosa-tri-6.jpg

Répondre


Posté par Laurent75 Le 7 février 2011 à 9:51

On attend la suite avec impatience…

Répondre


Posté par Anne Le 25 février 2011 à 20:22

Alors, alors !!

Répondre


Posté par Manu Le 26 février 2011 à 12:33

ca va venir 🙂

Répondre


Posté par Anne Le 26 février 2011 à 13:05

Super 🙂

Répondre


Posté par Anne Le 9 mars 2011 à 9:28

Bon, j’ai craqué, elles sont chez moi !!!

Répondre


Posté par galluzzo Le 2 mai 2011 à 21:02

j’ai craqué sur ce modèle, mais est-ce-qu’on peut l’utiliser pour un marathon? Merci

Répondre


Posté par François Le 19 mai 2011 à 18:51

ça y est les noosa sont chaussées… un rapide débriefing à mon retour !! Merci du cadeau 😉

Répondre


Posté par Loic Le 22 mai 2011 à 12:04

Bonjour tout le monde, J’ai une petite question, la partie alvéolée jaune au-dessus des orteilles est-elle ouverte? Est ce que les alvéoles sont ouvertes?

Répondre


Posté par Anne Le 22 mai 2011 à 12:49

Les alvéoles sont ouvertes, ce qui en fait une chaussure très respirante !!

Répondre


Laisser une réponse