Annulation des épreuves de marathon à Pékin



 

Le titre est un peu alarmiste mais tout à fait réaliste… Nous parlions il y a quelques temps de la dangerosité de courir dans Pékin pendant 42 km, au milieu d’un nuage de pollution, certains athlètes préférant ne pas prendre le départ du marathon des jeux olympiques 2008

Mais voilà avec des millions de véhicules roulant chaque jour dans la capitale chinoise, il va être difficile d’être dans des conditions optimales pour les athlètes.

Jacques Rogge, Président du CIO (Comité International Olympique) a prévenu que si la pollution restait à ce niveau, certaines épreuves en plein air et de longue durée pourraient être reportées, afin de ne pas nuire à la santé des athlètes.

On pense tout de suite au marathon mais aussi à la marche, au cyclisme ou au triathlon…

Les chinois viennent donc de prendre des mesures :

  • Tous les « fonctionnaires » (travaillant pour la ville de Pékin, pour le gouvernement ou pour le parti communiste) sont obligés de prendre les transports en communs.
  • A partir du 19 juillet, la circulation alternée viendra renforcer le dispositif en n’autorisant les véhicules à ne rouler qu’un jour sur deux (avec des plaques numéralogiques pair ou impair)

Est-ce que cela sera suffisant ? Qu’est-ce Jacques Rogge veut dire par « report » ?

Un commentaire sur “Annulation des épreuves de marathon à Pékin”


Posté par   Un air pur à pékin pour le Marathon ? — Wanarun Le 18 juillet 2008 à 20:05

[…] dans les meilleurs conditions possibles. Dernièrement, Jacque Rogge, le président du CIO, mettait la pression sur les autorités de Pékin pour qu’elles mettent en place les mesures […]

Répondre


Laisser une réponse