AHNU Firetrail – Mon verdict



 

AHNU FIRETRAIL

Je vous ai récemment fait découvrir les AHNU FIRETRAIL, des chaussures de trail en provenance directe des USA. A l’époque de mon premier article, je ne les avais essayées que sur une petite séance tranquille qui ne me permettait donc pas de me forger une opinion définitive. J’ai, depuis, réalisé d’autres séances, y compris deux en montagne sur la neige.

Qu’on se le dise tout de suite, ces chaussures ne sont pas destinées à ce que certains appellent des trails mais qui ne sont que des courses nature en sous-bois. Elles n’y sont pas du tout à l’aise car elles ne sont pas prévues pour. Ce sont des chaussures conçues pour de vrais trails, en montagne avec montées, descentes, cailloux et autres joyeusetés.

La semelle d’origine Vibram est très rigide sauf sur sa partie extrême avant et elle possède une énorme accroche. Elle offre une protection optimale et une « traction » importante. Par contre, revers de la médaille, sur le plat, elle est difficile à rendre dynamique même si la relative flexibilité des quelques centimètres de la pointe du pied offre quelques possibilités certes limitées. Par contre, que ce soit sur des rochers, des cailloux ou même de la neige, on sent là que c’est son vrai terrain de jeu. A noter qu’AHNU la vend à la fois comme une chaussure de trail et une chaussure de rando en montagne.

Elle est également vendue comme une chaussure de trail hivernal. De fait, même par températures très basses, elle garde les pieds au chaud. Elle est relativement imperméable et l’eau ne pénètre pas à l’intérieur sous faible pluie ou dans la neige. Malgré un poids assez important ou grâce à ce poids ? elle est très confortable. Le pied est maintenu sans être trop serré mais reste bien dans l’axe de la course, ce qui limite les déplacements parasites et peut éviter les entorses.

Cette AHNU FIRETRAIL, non distribuée en France à l’heure actuelle, est donc une bonne chaussure à réserver cependant à des conditions relativement difficiles. Il ne sera pas évident d’éprouver du plaisir avec dans le bois de St Cucufa (Hauts de Seine). En revanche, en montagne, son confort et l’accroche de la semelle en feront sans doute aucun une compagne idéale.

2 commentaires sur “AHNU Firetrail – Mon verdict”


Posté par julie Le 26 février 2011 à 9:51

comment est le pare-pierre devant ? c’est super important en trail et en descente car c’est horrible quand l’avant du pied vient taper contre de la caillasse. et comment sont les crampons de la semelle par rapport à la boue ? la boue reste accrochée ou s’évacue bien ? jusqu’à présent sur wanarun c’est la ravenous qui semble la « meilleure ». bises

Répondre


Posté par fredbros Le 26 février 2011 à 10:43

Le pare-pierre est constitué d’un retour de la semelle sur 1cm de hauteur et d’une rigidification de la partie du chausson qui est juste devant les bouts d’orteil. La boue compacte reste collée aux crampons.

Répondre


Laisser une réponse