adidas energy boost : le test d’une révolution ?



 

Nous vous en parlions il y a quelques jours avec une campagne de teasing organisée par adidas sur le thème boost. Pour adidas, c’est l’occasion de lancer un tout nouveau modèle composé avec une semelle intermédiaire entièrement constituée de boost : l’ adidas energy boost. Comme vous l’aviez sans doute compris dans le teasing, la semelle intermédiaire en EVA est remplacée par une semelle en matière boost.

La technologie boost

La principale nouveauté de ce modèle réside dans cette matière qui compose la semelle intermédiaire. adidas et son partenaire historique en chimie BASF (leader mondial de la chimie) ont planché durant 3 ans sur une matière qui offre un amorti moelleux et dynamique. C’est l’addition de petits capsules qui donne cette propriété à la semelle. En plus du dynamisme de ce nouveau matériau, c’est un excellent isolant thermique et il devrait offrir une meilleure durée de vie que l’EVA.

Quel avenir pour ce matériau ?

Ce matériau est clairement une alternative à l’EVA. L’EVA est la matière qui est utilisé actuellement pour faire les semelles intermédiaire, en fonction de sa densité, vous aurez plus d’amorti ou plus de dynamisme. La technologie boost va venir en remplacement de l’EVA. On peut imaginer à terme que la plupart des modèles de la marque utiliseront cette nouvelle matière.

Le test de l’adidas energy boost

Nous avons pu nous procurer un modèle sample de l’adidas energy boost (voir les photos ci-dessous), rien de bien exclusif comme vous le ferons croire certains de nos confrères puisque un certain nombre de journalistes / rédacteurs de la presse spécialisée /blogueurs ont eu la même chance. C’est bien sûr dans le but d’alimenter le teasing.

Avant de rentrer dans le détail de l’amorti de ce modèle, il faut préciser que c’est un tout nouveau modèle qui semble être un concentré des nouvelles technologies d’adidas avec un empeigne en TechFit. Mais également un nouveau système Torsion plus complet qui va du talon aux orteils. Le mesh est extensible pour permettre d’envelopper au mieux le pied.

Au final cela donne quoi ?

Pour le coureur de tous les jours, je pense qu’il sentira plus une évolution qu’une révolution. Pour vraiment sentir la différence, j’ai fait une séance à « quatre pieds » (je mélange 2 paires de chaussures et je cours avec 2 modèles différents puis j’inverse droite / gauche. ici en comparaison avec la Nike FlyKnit Lunar One+). L’amorti est plus dynamique mais pourtant aussi moelleux que sur le modèle Nike équipé d’une semelle intermédiaire LunarLon.

Le dynamisme se ressent encore plus lors des phases plus rapides. Une séance de fractionnés permet vraiment de sentir ce dynamisme, quand vous courez vous sentez bien l’amorti de la chaussure et le confort, quand vous accélérez vous sentez le retour d’énergie des chaussures.

Cela fait quelques temps que je suis au courant de cette sortie, j’ai eu l’occasion d’échanger avec les équipes d’adidas sur cette nouvelle technologie et j’avoue qu’ils étaient toujours enthousiastes en parlant de boost. Maintenant que je cours avec je comprends cette euphorie. adidas et BASF ont sans doute jeté un énorme pavé dans la mare et la période post-EVA va commencer avec la sortie de ce premier modèle. adidas a choisi une stratégie intéressante en sortant un modèle complétement nouveau pour mettre en avant cette nouvelle technologie.

Maintenant on attend de voir les athlètes courir avec pour voir le gain de cette technologie sur le chrono et surtout la suite du programme. Est-ce qu’adidas va remplacer toutes les semelles en EVA par du boost ? uniquement sur les modèles route ? Est-ce que cette révolution va s’assimiler aux combinaisons en natation ? à suivre … mais on risque d’en entendre parler…

Au niveau taille, j’ai l’impression que ce modèle taille plus petit que les modèles de la marque mais c’est peut être une impression dû au fait que le mesh est en tissu extensible.

Disponible en 3 couleurs pour les hommes adidas boost energy boost homme 3 couleurs

Et 3 couleurs pour les femmes

SS13_Boost_FW_Family_F

l’adidas energy boost sera disponible fin février et le prix sera compris entre 150 et 160 euros.

 

 Photos de la nouvelle adidas energy boost

 Vidéo de présentation de la nouvelle adidas energy boost

Site adidas running

 

5 commentaires sur “adidas energy boost : le test d’une révolution ?”


Posté par laurent Le 13 février 2013 à 16:33

bonjour adidas boost elle sera dispo en magasin spécialiser en France a partir de fin février ou simplement sur le net ???????? MERCI

Répondre


Posté par Aurel Le 13 février 2013 à 22:39

Est-ce que remplacer une mousse par une autre va changer fondamentalement notre pratique ? J’ai du mal à y croire. Est-ce que ça va faire exploser les chronos (au point par exemple que la FFA abaisse la temps limite de 34 minutes à 31 minutes pour la sélection aux championnats de France de 10 km route en sénior homme, de manière à ne pas se retrouver avec un peloton de 30 000 coureurs au départ) ? Peu de chances Est-ce que les prix des chaussures vont atteindre des sommets ? A 150-160 euros la paire, ça me semble bien parti.

Répondre


Posté par Souvenirs : adidas Tubular Technology Le 26 février 2013 à 17:00

[…] lancement récent de l’adidas energy boost nous rapelle que notre sport est, depuis longtemps, le socle d’une guerre technologique pour […]

Répondre


Posté par Nouveauté : adidas adistar ride Boost Le 29 mars 2013 à 16:10

[…] la sortie de la nouvelle adidas energy boost, adidas avait annoncé que les gammes allaient passer progressivement de l’EVA au Boost et […]

Répondre


Posté par Adidas Ultraboost : le test Le 22 avril 2015 à 13:07

[…] chaussure de running la plus aboutie jamais conçue« . A l’image de l’Energy Boost (sortie début 2013), adidas a encore travaillé sur un modèle prototype. Un modèle qui […]

Répondre


Laisser une réponse