adidas adiSTAR Ride 3 La conclusion


 

Voilà bientôt 300 km que j’utilise les adidas AdiStar Ride 3. Après ma première chronique,  je viens aujourd’hui vous livrer mes conclusions.

Quelques considérations technique avant mes impressions :

Le poids de l’adistar Ride est de 394 g pour un 45. Grâce à son système CLIMACOOL, elle est malgré tout légère et surtout respirante. Le système Formotion permet de conserver un bon contrôle de vos appuis et ce quelle que soit la nature du terrain.  De plus, l’adistar Ride possède une bonne ventilation du pied ce qui vous permet d’être toujours au sec (sauf en cas de pluie).

Une très bonne chaussure dotée d’une semelle extérieure adiWear  en caoutchouc expansé qui lui confère  un très bon amorti ainsi qu’une  bonne accroche. Vous possédez  ainsi une très bonne relance que vous soyez sur route ou sur piste. En plus des avantages précédemment évoqués elle a une très bonne résistance a l’abrasion ce qui évite une usure prématurée.

En ce qui concerne la semelle intermédiaire, qui est conçue en mousse viscoélastique, elle permet à votre pied d’être  comme dans un moule adapté à sa morphologie et  ainsi d’être bien maintenu à l’intérieur de la chaussure.

Cette chaussure possède une très bonne accroche à l’avant du pied qui permet de ne pas perdre de sa dynamique et l’intérieur permet une très bonne stabilité ainsi qu’un soutien de la voûte plantaire et de l’avant du pied.

Voilà pour la technique. D’un point de vue plus personnel, moi qui jusque là n’avais jamais couru avec des adidas et ne voyais le running qu’au travers d’une seule marque concurrente, j’ai été agréablement surpris par toutes les qualités de cette adistar Ride, aussi bien dans mes séances de fractionnés sur piste que sur mes sorties longues (généralement là où les problèmes surviennent mais là : rien, bien au contraire). Et la question que je me pose maintenant est : est-elle faite pour courir un marathon ?

Pour ceux qui connaissent déjà adidas, je n’ai pas besoin d’en dire plus pour les convaincre que ce sont de très bonnes running mais j’espère avoir donné envie aux autres de les essayer. Je comprends désormais pourquoi, quand on regarde les catalogues de running 2011, elle est classée parmi les best-sellers de l’année.

De mon côté, il reste une décision à prendre : avec quelles chaussures vais-je courir le Marathon de Paris ? Mystère pour le moment, je verrai au fur et à mesure de ma préparation.

2 commentaires sur “adidas adiSTAR Ride 3 La conclusion”


Posté par Damien Le 21 janvier 2012 à 21:20

Salut Marc, as-tu couru le marathon avec? si oui, quelles sont tesimpressions? En cette période de soldes, j’envisage de m’en offrir une paire en vue du marathon de Barcelone fin mars

Répondre


Posté par marc Le 21 janvier 2012 à 21:35

Salut Damien J’ai courue 2 marathons avec a trois semaines d’intervalles et j’en suis super content aucune douleurs et super a l’aise avec du début à la fin,depuis j’ai changé de modèles elles étaient arrivé au bout et c’est bien dommage

Répondre


Laisser une réponse