adidas adistar boost : le test



 

adidas-adistar-boostSupernova, adistar, adizero pas facile de s’y retrouver sur les différentes dénominations des produits de la gamme running d’adidas. Pour faire simple, Supernova est la gamme la plus standard, la plus « grand public » elle va convenir à la plupart des coureurs. adizero est la gamme « haut-niveau » pour les athlètes performants et exigeants. adistar est le haut de gamme : des produits encore plus complets, des textiles plus travaillés,…

Voilà l’adistar boost en version Glow. L’appellation Glow est utilisée pour mettre en avant la réflectivé du mesh.  Pour les connaisseurs de la marque aux trois bandes, vous retrouverez la structure d’une adistar ride améliorée et agrémentée d’une semelle en matière Boost (en lieu et place de l’EVA). On retrouve le mécanisme Formotion qui améliore le déroulé du pied. Le formotion version glow est en matière phosphorescente pour illuminer vos runs de nuit.

Un chaussant 100% adidas : très confortable et offrant un excellent maintien. La talon est bien maintenu dans un cocon solide et enveloppant. Pour la semelle intermédiaire, on ne présente plus la matière boost mais il faut avouer que j’ai toujours la première paire d’Energy Boost qui a plus de 2 ans maintenant et je peux vous assurer que la matière n’a pas bougée : aucun écrasement, aucun signe d’usure,… et pourtant elles ont quelques kilomètres au compteur. La semelle d’usure réalisée par Continental est solide et offre un bon grip pour la route.

Un look très moderne à la Nike : une chaussure au design moderne et sobre avec l’effet Glow qui flashe sous la lumière. Ma femme a d’ailleurs une idée très tranchée sur ce modèle : »Pour une fois, elles ne sont pas moches »… Je pense qu’on peut le prendre comme un compliment. Il faut l’avouer : il m’arrive de les chausser avec un jean pour aller travailler.

En conclusion : une chaussure idéale pour ceux qui recherchent un confort absolu et une grosse sécurité au niveau du talon. Le contrôle de pronation permet de bien maintenir l’assiette sur la longueur. Une chaussure pour les grands gabarits qui veulent faire du long et pourquoi pas aller jusqu’au marathon. Le confort apportera tout ce qu’il faut pour avaler les kilomètres.

2 commentaires sur “adidas adistar boost : le test”


Posté par twootis Le 31 mars 2015 à 22:08

Je possède également le première génération de boost energy que j’adore, bien que l’avant du pied soit un peu serré. Est-ce que cette série laisse un peu plus de place à nos doigts de pied ?

Répondre


Posté par Manu Le 31 mars 2015 à 22:11

1/ c’est une des caractéristiques de la marque Adidas les modèles sont toujours plus fins que les autres marques. Moi ça me va très bien 2/ le techfit de la première génération de boost était très elastique. Ici c’est plus classique

Répondre


Laisser une réponse