A quelques jours du départ de la SaintéLyon


 

Le 4 décembre prochain “les amateurs éclairés” prendront le départ de la 58ème édition de la célèbre SaintéLyon. Tout est quasiment prêt pour accueillir les coureurs sur le raid individuel (68km), les équipes qui courront en relais et ceux auront choisi de s’aligner sur la Saintexpress.

Michel Sorine, en charge de la communication au sein de l’équipe d’organisation, a bien voulu éclairer ma lanterne frontale (équipement indispensable) en répondant à quelques questions.

Nous devrions atteindre les chiffres record de 2010 : plus de 11 300 coureurs dont plus de 6 000 coureurs individuels. Sur la Saintexpress il est probable que 2 000 coureurs prennent le départ (plus de 1 400 en 2010). Nous constatons que 60% des coureurs viennent d’un département en dehors de la Région Rhône-Alpes, très peu d’étrangers pour le moment”.

Le 2 décembre sera organisé la première édition de l’Endurance Film Festival. De 19H30 à 22h00 seront projetés 5 ou 6 films dont en exclusivité un film sur le Tor des Géants et le film de Kilian Jornet, invité d’honneur, qui sera là également pour présenter son livre. Nous espérons que ce festival attirera beaucoup de coureurs ; ces derniers pourront d’ailleurs retirer leur dossard dès le 2 de 16h00 à 20h00. Sur la SaintéLyon la remise des dossards reste compliquée ; en effet 80% des coureurs retirent leur dossard le 3”.

Une météo comme celle rencontrée sur l’édition 2010 est extrêmement rare ! Nous avons l’habitude de températures beaucoup plus clémentes ; inutile donc de s’habiller trop chaudement. Choisir des vêtements ni trop chauds, ni trop légers (2 couches minimum toutefois et prévoir un coupe vent). Côté chaussures, privilégier l’amorti”.

Le raid est une course relativement rapide, qui se court en moyenne à 8/9km/heure et se gagne en 14km/h ! La nuit est un paramètre à ne pas négliger (bien entendu la frontale est obligatoire) mais par dessus tout il faudra gérer le sommeil. A l’heure du départ (23H00 pour la Saintexpress, 23H45 pour les relais et 00h00 pour le raid individuel) le corps réclamera plus de faire relâche que de prendre le départ d’une course. Attention également aux problèmes gastriques qui peuvent venir jouer les importuns”.

Le off LyonSaintéLyon (dans la journée du 3 décembre une vingtaine de coureurs rejoindront depuis Lyon le départ à Sainte-Etienne en marchant courant avant de repartir pour Lyon mais en courant cette fois-ci) n’a pas vocation à devenir officiel. Cela nous obligerait à mobilier beaucoup de bénévoles sur 48 heures et de toute façon Arthur Baldur gère de main de maître ce off”.

Chez Wanarun nous seront 3 à prendre le départ du raid individuel : Laurent, Franck, et votre serviteur. L’occasion de pourvoir échanger autrement que par mail !

Le site de la SaintéLyon
Le roadbook de la SaintéLyon
Le site de la LyonSaintéLyon

PS : je tiens à remercier Michel Sorine pour sa disponibilité.

3 commentaires sur “A quelques jours du départ de la SaintéLyon”


Posté par Arthurbaldur Le 16 novembre 2011 à 11:00

Juste une petite précision sur le Off LyonSaintéLyon. L’aller est effectué en courant et non pas en marchant. M’enfin, je sais que je ne suis pas très rapide comme garçon (et en tout cas bien moins que Michel) mais quand même … :)) L’allure est bien entendu adaptée à la distance à parcourir (tout de même 136 km) et aux capacités des participants, l’objectif étant de faire l’aller en groupe pour un maximum de convivialité. Mais attention, c’est loin d’être une randonnée. J’en profite pour remercier Extra Sports et en particulier Michel pour leur soutien. Arthur. 🙂

Répondre


Posté par niko Le 16 novembre 2011 à 11:09

Bonne chance aux coureurs de Wanarun pour cette édition. La foule étant trop importante pour ces chemins (expérience personnelle), je serai sur le Puy-Firminy le 20/11 ! 🙂

Répondre


Posté par marvy3k Le 22 novembre 2011 à 11:54

J’ai couru la SaintéLyon à 4 reprises dont 3 fois en solo (2008, 2009, 2010), meilleur temps 7h40… Quelle dommage que cette course soit devenue une « industrie » et de fait elle a perdu son caractère convivial… Comme le dit Niko, trop trop de monde… La faute aux organisateurs qui tolèrent trop de participants ! L’an passé, l’affluence au ravito était pire qu’une caisse de supermarché un samedi après-midi. Les chemins sont souvent étroits (monotrace), on se bouscule sans arrêt (en particulier l’an passé en raison de la neige). C’est vraiment pathétique car sinon, le parcours est très beau, la voûte étoilée au dessus des chemins magnifique, la vue imprenable sur Lyon et ses lumières… En voulant populariser cette course, ExtraSports a semble-t-il cédé aux sirènes du profit… Regardez d’autres courses…

Répondre


Laisser une réponse