Courir en jupette – textile femme Mizuno


 
La jupette que j’ai gagnée – et que je porte, que je n’ai pas remisée au placard- sur la page Facebook de wanarun, m’a valu quelques vannes
sympathiques ici et là. Il est donc temps que je dise ce que j’en pense – pas des remarques -, mais de la jupette.

Une jupe qui taille grand
Je l’ai reçue en taille S. En tenue « civile » quand je ne cours pas, je porte effectivement du S ou du M pour une taille 38. Et bien cette jupe Mizuno, taille assez grand. Ce S correspond à un 40. Cela me fait dire qu’avec ce genre de vêtements, les équipementiers (car je vois que
Mizuno n’est pas la seule marque à proposer la jupette cet été) s’adressent aux coureuses pas encore à l’aise dans un short minimaliste ou un
corsaire moulant pas forcément très flatteur.
Un vêtement polyvalent ville – sport…
Néanmoins, me concernant, j’avoue que ce concept me séduit assez car je cours après avoir déposé ma fille à l’école le matin et je me sens finalement plus à l’aise comme cela qu’en mini-short pour saluer les enseignants et les parents d’élèves que je peux croiser le matin… bien que, le qu’en dira t on, quand on court, on s’en tamponne !
 
… mais un vêtement inadapté à la compétition
Il faut reconnaître que la jupe est super technique : poche interne, poche externe avec fermeture éclair, liseret rose discret, dessin mode à
l’avant et corsaire épais incorporé (si bien que messieurs, vous pouvez toujours regarder sous les jupes des filles, vous n’y verrez rien), que la tenue est bonne après plusieurs lavages, mais… parce qu’il y a un mais… corsaire+jupe, cela fait une sacrée épaisseur de tissu, ce qui rend l’utilisation de ce vêtement par temps chaud (+ de 20 degrés) ou en compétition, inadaptée. Il n’est pas forcément non plus très agréable de sentir les pans de jupe bouger, aller de droite à gauche quand on court.
Pour conclure qu sujet de la jupette, je dirais que c’est un joli vêtement polyvalent qui s’adresse aux femmes plus soucieuses de leur look
que de leurs performances
 
Quickdry Plus de Mizuno plus performant que Clima365 de adidas
J’ai aussi reçu le teeshirt Mizuno en taille S. Alors autant je m’étais un peu moqué du débardeur dôté du système « clima365l » de adidas dans
lequel je crêve de chaud quand je cours, autant là, je n’ai rien à redire ! Moi qui ne court qu’en brassière, j’avoue avoir été très agréablement surprise par ce débadeur dans lequel le seul où j’ai transpiré et où il y a eu des traces d’humidité, s’est situé au niveau du soutien-gorge qui n’était pas un modèle technique de sport. Sinon, la encore, la taille XS taille vraiment grand.

2 commentaires sur “Courir en jupette – textile femme Mizuno”


Posté par Aurélie Le 11 juin 2010 à 11:06

Merci pour l’article Julie ! En ce qui me concerne je dois avouer que j’aime bien cavaler en jupe l’été (j’ai une asics et une reebock) : j’ai tendance à avoir moins chaud qu’en corsaire (spécialement parce que je ne porte surtout pas de short court… ) En revanche, je n’en ai jamais en portée en compétition, je me méfie un peu des frottements et contre ceux-ci le meilleur remède reste le corsaire. Cela dépend sans doute de la morphologie de chacune.

Répondre


Posté par Gaëlle Le 15 juin 2010 à 11:15

J’ai adopté la jupette aussi, d’abord celle de décathlon et maintenant j’en ai des Reebok..pas testé la mizuno! Je les porte aussi bien en entrainement qu’en courses (la plus longue a dû être un 15 km) et ça ne m’a pas gêné. Je n’ai pas eu de remarques…et je suis bien plus à l’aise qu’en short seul.

Répondre


Laisser une réponse