22EME COURSE DE PENTECOTE D’ANDUZE : Compte-rendu et photos



 

Gilles Manse passe la septième !

La fête annoncée s’est bien déroulée en Cévennes…à la Porte des Cévennes, où Anduze, avec sa cluse sur la vallée du Gardon, se pose en sentinelle d’une région chargée d’histoire..et que dire des Cévenols, qu’ils ont un caractère bien trempé, à l’image d’un Thierry Pantel omniprésent et heureux comme un poisson dans l’eau (du Gardon) lors des courses enfants, qui ont emporté le public dans un véritable délire de plaisir..ou d’une Marion Barlaguet, qui, seize ans après sa première participation à l’épreuve (elle était poussine !!), offre (et s’offre aussi) un superbe cadeau à son club, l’ACN Anduze, en inscrivant pour la première fois son nom au palmarés, succédant à l’ Alésienne Jana Lelut, trois fois titrée depuis 2009. En 1h 01mn 31s, l’Anduzienne, termine 34éme au scratch, ravie de son succès, même si le chrono la déçoit quelque peu. » J’aurais aimé descendre sous l’heure, mais avec la chaleur cela n’a pas été possible. C’est quand même mon meilleur temps sur la course », note Marion, qui reste sur une belle série de victoires (Aigues Mortes, Vergèze..), après une remarquable saison de cross-country et une troisième place au semi de Nîmes. C’est l’Alésienne de l’ACA, Françoise Dumas qui monte sur la deuxième marche du podium féminin en 1h 04mn 51s, juste devant la fringante vétéran 2 de Bagnols Marcoule, Evelyne Demereaux, 1h 04mn 54s, tandis que Corinne Gayraud du MAAM, 1h 05mn 40s et Annick Rouquette de l’AC Vallée du Salaison, 1h 07mn 41s, complètent le top 5 des dames. Un top 5 que l’Alésienne Lahouria Bédioune aurait du intégrer si elle n’avait pas été victime d’une terrible défaillance à 3km de l’arrivée, alors qu’elle pointait en deuxième position. Chez les hommes, cela devient une habitude, Gilles Manse, de l’Alès CA a signé un septième triomphe sur le Plan de Brie. « Cette course me plait et je m’y prépare chaque année spécialement. Je sais maintenant que c’est de plus en plus difficile pour moi de gagner, mais aujourd’hui j’ai géré mon effort en fonction de la chaleur et de mes adversaires », pointe Gilles après son nouveau sacre en terre Cévenole. En 49mn 31s, il ne réalise pas son meilleur chrono sur les 15km du circuit, « j’avais fait moins de 48mn, mais le temps était couvert et plutôt frais », précise le recordman absolu de victoires sur la « Pentecôte », qui devance un grand espoir du bitume, Guillaume Canovas, du MAAM, crédité de 50mn 37s pour sa première participation à l’épreuve Anduzienne.

Laisser une réponse